Chansons de P. J. de Béranger. 5 tomes en 4 volumes.

300,00



Auteur

Illustrateur

Editeur

,

Année

Reliure

etat

Langue

En stock

Référence : 18993


Envoyer à un ami


Description

Par P.J. Béranger, précédées d’une notice sur l’auteur et d’un essai sur ses poésies par M.P.F. Tissot. 55 gravures sur acier.

Paris, chez les éditeurs, Perrotin, Guillaumin, et Bigot – 1829 – (T1 : 252 pp et 18 gravures), (T2 : 260 pp et 19 gravures), (T3 : 260 pp et 16 gravures).

Bruxelles, chez Tarlier, libraire-éditeur, – 1829 – (T4 : 82 pp et 2 gravures) + (T5: 93 pp).

Belle reliure plein veau de l’époque. Dos lisse ornés et dorés, avec auteur, et tomaison. Filets dorés au centre des plats et dans l’encadrement. Filets dorés sur les contreplats. Dentelles dorées sur les bords. Tranches dorées. Très rares rousseurs. Très bon état. Bel exemplaire. Format in-12°(16×11).

Pierre-Jean de Béranger (1780-1857), est un chansonnier français prolifique qui remporta un énorme succès à son époque. De très nombreuses et grandes figures du XIXe siècle ont rendu hommage à Béranger de son vivant. Chateaubriand : « Sous le simple titre de chansonnier, un homme est devenu un des plus grands poètes que la France ait produits ». Goethe : « Béranger est le génie bienfaisant du siècle ». Sainte-Beuve : « C’est un poète de pure race, magnifique et inespéré ». Eugène Sue cite une strophe entière de sa chanson « le Dieu des bonnes gens » dans son roman-feuilleton Le Juif errant. Sans le citer, Sue évoque « ce couplet de l’immortel chansonnier ». Victor Hugo fait chanter quelques vers de Béranger à Éponine dans Les Misérables.

Imprimer la page

Informations complémentaires



Auteur

Illustrateur

Editeur

,

Année

Reliure

etat

Langue