Histoire de Polybe suivi des commentaires sur l’histoire de Polybe. 7 volumes.

1 600,00



Auteur

Illustrateur

Editeur

Année

Reliure

etat

Edition Originale
Langue

En stock

Référence : 19226


Envoyer à un ami


Description

Nouvellement traduite du Grec par Dom Vincent Thuillier, Bénédictin de la Congrégation de Saint Maur.

Avec un Commentaire ou un Corps de Science Militaire, enrichi de Notes critiques et historiques, ou toutes les grandes parties de la Guerre, soit pour l’Offensive, soit pour la Défensive, sont expliquées, démontrées, et représentées en Figures. Ouvrage très-utile non seulement aux Officiers Généraux, mais même à tous ceux qui suivent le parti des Armes. Par M. de Folard, Chevalier de l’Ordre Militaire de Saint Louis, Mestre de Camp d’Infanterie.

A Paris, chez Gandouin 1727/1730. Imprimé sur 2 colonnes. Illustré d’un portrait et de 126 planches hors texte (plans, vues de batailles, machines de guerre, cartes, etc.) Edition originale.

Tome 7, rare. Supplément à l’Histoire de Polybe. Avec le Commentaire militaire de Monsieur le Chevalier de Folard, contenant Les Nouvelles Découvertes sur la Guerre, par le même ; Lettres Critiques d’un Officier Hollandois ; et Sentimens d’un Homme de Guerre sur le Système Militaire du Chevalier de Folard avec les réponses à ces critiques. 1753. Avec 1 titre gravé et 9 planches repliées.

A Amsterdam, chez Zacharie Chatelain et Fils – 1753. Edition originale.

ÉDITION ORIGINALE de la traduction de Thuillier et des commentaires du Chevalier Jean-Charles de Folard.

Reliure plein vélin de l’époque. Dos à nerfs. Filets et fleurons à froid sur les plats. Quelques mouillures aux tomes III et VI. Taches de rouille sur les plats des tomes VI et VII. Bon état. Format in-4°(26×20).

Les Histoires de Polybe avaient pour ambition de raconter comment et par quel mode de gouvernement presque tout le monde habité, conquis en moins de 53 ans, est passé sous une seule autorité, celle de Rome. Il cherche la clé de la supériorité romaine et il essaye de comprendre comment et grâce à quelle forme de gouvernement l’État romain a réussi à dominer la terre entière en si peu de temps, et quel est le secret de cette supériorité. Il fait un parallèle avec les Perses, les Spartes, les Lacédémoniens, les Macédoniens et constate qu’aucun de ces peuples n’est parvenu à une telle domination.

Imprimer la page

Informations complémentaires



Auteur

Illustrateur

Editeur

Année

Reliure

etat

Edition Originale
Langue