Dix-neuf Lettres de Stéphane Mallarmé à Émile Zola – Édition originale.

600,00



Auteur

Editeur

Année

Reliure

etat

Edition Originale
Langue

En stock

Référence : 17164
Catégories : ,

Description

Avec une introduction de Léon Deffoux, un commentaire de Jean Royère, une lettre de mallarmé en fac-similé et des notes.

Édition originale tirée à 457 exemplaires. Celui-ci (N°5) un des 5 exemplaires de tête sur japon impérial.

Paris, Jacques Bernard « La Centaine » – 1929 – 74 pages. Enrichi d’un article de presse de Maurice Le Blond, intitulé « La vérité sur l’incident Mallarmé-Zola », contrecollé sur une page de garde.

Très belle reliure à la bradel demi maroquin noir à coins de Stroobants. Dos lisse aux titre et auteur dorés. Non rogné. Signet. Couverture et dos conservés. Pas de rousseur. Parfait état. Bel exemplaire, bien relié. Format in-12°(19×12).

Étienne Mallarmé, dit Stéphane Mallarmé, est un poète français, également enseignant, traducteur et critique. Admirateur de Théophile Gautier, de Charles Baudelaire et de Théodore de Banville, Stéphane Mallarmé fait paraître en revue quelques poèmes en 1862. Professeur d’anglais par nécessité, il est nommé en septembre 1863 au lycée de Tournon-sur-Rhône en Ardèche et séjourne à Besançon et Avignon, avant d’arriver à Paris en 1871. Il fréquente alors des auteurs littéraires comme Paul Verlaine, Émile Zola ou Auguste de Villiers de L’Isle-Adam et des artistes comme Édouard Manet qui a peint son portrait en 1876.

Imprimer la page

Informations complémentaires



Auteur

Editeur

Année

Reliure

etat

Edition Originale
Langue