Référence : 12152
Titre : Lettre Autographe militaire signée d'André.
Auteur : ANDRE (Antoine Joseph Maurice d') --  Date 1830
Illustrateur :
   
Description : Lettre Autographe militaire signée d'André (Antoine Joseph Maurice). Avec notice biographique. Rapport du 8 février 1830. Police de la Garde. Le marquis Antoine Joseph Maurice d'André (1788-1860) est un général et sénateur français. Il est le fils d'Antoine Balthazar Joachim d'André, ancien député de la noblesse de Provence aux États généraux. Né à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), le 20 janvier 1788, il suit son père en émigration, et est élevé à l'école militaire de Vienne. Il entre dans la cavalerie autrichienne comme cadet en 1800. Il est lieutenant dans le régiment des chevau-légers de l'Empereur d'Autriche lorsqu'en 1809 un décret de Napoléon Ier, daté de Schönbrunn, rappelle dans les armées françaises les officiers nés Français qui servaient à l'étranger. Obtempérant à cet ordre, le jeune d'André rentre en France et participe aux campagnes de la Grande Armée comme officier de chasseurs à cheval. Fait chef d'escadron de gendarmerie en 1814, il suit Louis XVIII à Gand lors des Cent-Jours. Il sert comme grand prévôt de l'armée lors de l'expédition d'Espagne en 1823. Colonel de la gendarmerie d'élite lors de la Révolution de Juillet, il reste fidèle à Charles X jusqu'à la dernière extrémité. Promu maréchal de camp le 11 août 1830 et créé baron par lettres patentes du 7 décembre 1830, mais licencié avec ses hommes par le nouveau régime, il n'est rappelé à l'activité qu'en 1837. Il est ensuite successivement employé comme commandant militaire des départements du Jura puis des Ardennes. Promu général de division le 14 avril 1844, il sert comme inspecteur de la gendarmerie puis comme chef de la 5e division militaire et gouverneur de Strasbourg. Le Second Empire le nomme sénateur en 1852. Le général d'André décède le 7 janvier 1860 à Paris. Il était Grand officier de la Légion d'honneur. LAS 1 page pliée. Format in-4°(30x20). Très bon état. Prix  : 150 €